[logiciel creation site] [creation site web] [creation site internet] [Accueil]
[Mauprévoir Le Conseil Municipal]
[Mauprévoir Commissions Municipales]
[Mauprévoir Délégués au syndicats et aux associations]
[Mauprévoir Le Bulletin Municipal]
[Mauprévoir Vie Communale]
[Mauprévoir Les Membres du CCAS]
[Mauprévoir : Calendrier des Fêtes]
[Mauprévoir Les chantiers loisirs]
[]
[Mauprévoir Vie Communale]
[Cartes postales de jadis]
[Mauprévoir Les Peintres dans la rue]
[Mauprévoir Les Peintres dans la rue]
[Mauprévoir Vie Communale]
[]
[Mauprévoir Vie Communale]
[Mauprévoir : Vies associatives]
[Association des Anciens Combattants et APN de Mauprévoir]
[Artisans et commerçants de Mauprévoir]
[Mauprévoir : Epicerie et Boulangerie]
[Contactez-nous]
[Mauprévoir : Vies associatives]

Monsieur le Président du Conseil Départemental de la Vienne

Monsieur le Président de la CCVG ,Monsieur le Sénateur

Monsieur le Président de la CC du Civraisien en Poitou VP départemental              

Madame messieurs les Conseillers départementaux,

Mesdames Messieurs les Maires, chers collègues

Mesdames Messieurs les élus

Mesdames, Messieurs les représentants des autorités civiles et militaires,

Mesdames, Messieurs les présidents d'association

Mesdames, Messieurs, chers amis,


Au nom du conseil municipal et en mon nom personnel,

je vous souhaite à toutes et à tous la bienvenue pour cette traditionnelle cérémonie des vœux,

et je vous présente nos souhaits les plus sincères de santé, de bonheur, de solidarité sans oublier la réussite de vos projets personnels, professionnels et associatifs.


Vous me permettrez d’excuser les personnes suivantes :

Monsieur Bruno Daugy, sous-préfet

Monsieur Jean-Michel CLÉMENT député de la vienne

Madame Annie LAGRANGE 1èreVP de la CCVG,maire de Lussac-les-chateaux

Monsieur Michel BIGEAU maire de Valdivienne

Monsieur Jacques LARRANT maire de SAULGÉ

Monsieur Gérard HUGUENAUD maire de PRESSAC

Monsieur Claude DAVIAUD maire de GOUEX

Monsieur Patrick CHARRIER maire de LA CHAPELLE VIVIER

Monsieur Jean-Luc Hénault, conseiller municipal, en mission professionnelle au Maroc

Monsieur Christophe VIAUD maire de Verrières , VP à la CCVG chargé du Développement Économique de l'Emploi et de l'Insertion en binôme avec votre serviteur

Messieurs Bruno Violet, Bruno Godet, François Périssat conseillers municipaux


Je suis très heureux de la présence à mes côtés ce soir de :

  • Monsieur Bruno Belin et de ses conseillers départementaux
  • Monsieur Yves BOULOUX,  notre nouveau sénateur de la vienne


Le travail et la communication sur notre territoire avec des élus de terrain, au service de nos communes, renforcent la cohésion, permettent de crédibiliser les besoins et soutiennent le développement utile à la protection de nos emplois et à notre créativité entre partenaires publics et privés.

 

Cette cérémonie des vœux est aussi l’occasion pour moi de dresser un bref bilan des réalisations, actions et événements de l’année écoulée :


          Bilan de l'activité économique :

  • Le budget de fonctionnement 2017 est équilibré entre les recettes et les dépenses à hauteur de 775 268 euros (sept cent soixante quinze mille deux cent soixante huit euros)

  

  • Le budget 2017 en investissement 382 789 euros (trois cent quatre vingt deux mille sept cent quatre vingt neuf euros) a été consacré à des travaux de :

  

  •  Voirie représentant la plus grosse partie : placette du charbon blanc 1 098 € le chemin de l'âge boisseau 2 680 € chemin de trépillers, en cours, 32 319 €, chemin de baro 19 541 €, et la route de frêté 581 €, soit un total de 56 225 €

  

  • Aménagement de nos bâtiments (changement des ouvertures,volets...).
  • Acquisition d’un camion benne et d’une fourgonnette en remplacement du Trafic.

  

  • Acquisition des matériels de désherbage mécanique dans le respect des normes environnementales et surtout équipement conçu et créé par les employés municipaux.


Ces investissements ont été subventionnés par le programme ACTIV 3 du département à hauteur de 22 100 €

  

  • Borne de recharge de véhicule électrique a coûté 12 000 €, elle est subventionnée à 100 % grâce aux  partenaires Région Nouvelle Aquitaine, Sorégies et Crédit Agricole. Le coût de fonctionnement à la charge de la commune et qui n'est pas neutre. Il est de 180 €/an pour la maintenance et surtout de 720 €/an d'assurance.

  

  • Extension et aménagement du columbarium.


Dans le même temps l’endettement de notre commune continue de baisser. Nous sommes passés de 605.064 € en 2016 à 552.759 € en 2017 entraînant une baisse des annuités de 6 %.

  

  • Concernant le pacte fiscal et financier proposé par la communauté de communes, notre négociation a permis de ne pas augmenter la pression fiscale des contribuables de Mauprévoir. Taxe foncière bâti : baisse de la taxe qui est ramenée de 18,88 % à 15,96 %.

     
  • Les aides financières pour la rénovation de logement ont été attribuées tout au long de l'année 2017 et elles se prolongeront en 2018. Un seul guichet : les services de la mairie pour tous renseignements sur le Programme d'Intéret Général pour l'amélioration de l'habitat en Vienne et Gartempe.

     
  • Le PLUI (plan local d'urbanisme intercommunal) J'invite toutes les personnes à déposer en mairie, les idées et projets de construction que vous auriez afin d'analyser sa faisabilité dans ce dispositif. Il n'est pas encore trop tard, les négociations du Scot (schéma de cohérence territoriale) seront bientôt finalisées et je vous rappelle que ce sera notre livre de chevet concernant tous les problèmes d'urbanisme communaux.


Bilan de l'activité associative et culturelle :

  

  • Nous avons retrouvé avec plaisir nos 2 concerts de jazz habituels et avec un programme toujours de qualité. C'est une vitrine musicale qui dépasse largement les frontières de notre commune.

  

  • En parlant de frontières : en compagnie de Christiane Moreau notre conseillère municipale ,et de Jean-Paul Siroy président du Comité de jumelage Mauprévoir Bounouna, nous avons accueilli le Maire de Banfora du 15 au 17 juin, ce fut un moment d'échanges humains et culturels forts intéressants . Aventure commencée en 1997 grâce au bel engagement de nos instituteurs de l'époque, dans la lignée du président Monory qui a créé ce jumelage en 1967 et dont notre représentant hors frontière Bruno Belin est le plus fervent acteur.

  

  • Le 28 juillet, visite de Mr le sous-préfet en Mairie pour une présentation du projet « habiter autrement » en présence de Mme Brotons, directrice de la fédération des ADMR. Poursuite de la matinée par une visite au Château de Mauprévoir pour répondre aux interrogations de Mme Scarth concernant l'impact d'un projet éolien sur notre patrimoine.

  

  • Dimanche 13 août : un franc succès pour la petite balade à Mauprévoir, proposée par la commission patrimoine et culture de la CCVG. Guidée par Béatrice Guyonnet nous sommes allés redécouvrir le patrimoine médiéval de l'âge pariole, son prieuré et les fours à chaux, patrimoine industriel témoignage du dynamisme de Mauprévoir au début du 20 ème siècle, et du château de Mauprévoir. Tous ces lieux privés nous ont été ouverts pour l'occasion, merci à leur propriétaire.

  

  • La fête du village les 26 et 27 août a progressé en attractivité. Attirant chalands et population pour ce repas champêtre animé aux « carafes ».

         Journée caniculaire clôturée par le feu d'artifice qualifié par mes collègues de spectaculaire ! J'en profite pour remercier tous ceux qui s'impliquent pour la réussite et au fin négociateur qui préparent déjà l'édition 2018 avec des nouveautés, bien évidemment.

  

  • Les parents d'élèves nous ont donné rendez-vous pour un marché de Noël en nocturne  le 1er décembre dans le centre du village. Concept apprécié de tous je sais que Sophie notre employée de Mairie mais surtout présidente de l'APE fourmille d'idées, je la félicite chaleureusement sans oublier les parents d'élèves, nos services techniques et ceux des communes voisines

  

  • Le 13 décembre l'Eglise a vibré sous les choeurs des chorales de Mauprévoir et de St Martin l'Ars, une façon exquise de revisiter les standards de la variété française.

  

  • Le théatre, également, oeuvre depuis l'automne pour laisser libre court à l'improvisation, la diction, la danse des enfants de la commune, et prépare avec effervescence les représentations de mars 2018. Cette année la pièce qui sera jouée par les petits a une signature , celle de Sophie Courtois enfant du pays.


Je les félicite pour la patience et le travail auprès des enfants. Cette année vous l'aurez noté, l'installation de gradins pour votre confort exige une réservation de vos places. J'en profite bien évidemment pour remercier le Maire de l'Isle jourdain Jean-Pierre Melon, qui nous met à disposition cette logistique apportant un réel confort pour les spectateurs.


Grâce à la Nouvelle Maison des Associations, en cours d'achèvement, les compagnons du théâtre logent depuis septembre dans les locaux pour toutes les répétitions, enfants et adultes, et d'une grande capacité de stockage de tout le matériel.

L'ACCA et le comité des fêtes occupent également les lieux dans des bureaux à l'étage.



L'implication d'une vingtaine d'associations sur la commune, vous comprendrez que je ne puisse toutes les citer, a un rôle social, culturel et humanitaire. Elles permettent l'épanouissement du corps et de l'esprit et savent s'adapter aux saisons, à l'âge, à la diversité des aspirations et des capacités de chacun.

Un grand merci à vous tous pour cette implication qui je l'espère permet de rompre l'isolement.


Pour assurer ma fonction avec détermination et rigueur en privilégiant disponibilité, écoute et dialogue je m'appuie à la fois sur les qualifications de tous les services municipaux et sur les compétences de mes collègues élus.

Cette année un employé a fait valoir ses droits à la retraite, Jean-Claude Papin après 28 années de vie communale.


Jean-Bernard Bonnenfant a rejoint l'équipe. Le binôme avec David Boulin est  une réussite, nous avons déjà du résultat très positif en travail d'équipe.


LES PROJETS :

  

  • Le 7 octobre a eu lieu la réunion entre la SAFER, le CREN et la Mairie

La SAFER a préempté à la demande du CREN pour la propriété des étangs de Baro. Le financement du CREN sera de 20 % avec des fonds européens et de 80 % avec l'Agence de l'Eau Loire Bretagne.

Après valorisation du site, il sera ouvert au public.

Une étude écologique sera programmée sur la faune et la flore

Un comité de pilotage se met en place et la commune de Mauprévoir y participe activement .

Mr Noé Bruno, agriculteur, éleveur et riverain accepte de faire pâturer ses moutons en contre-partie il entretiendra les chaussées des étangs.

Un projet collectif est à construire avec surtout la municipalité, les usagers, pêcheurs, chasseurs et touristes.

Le projet évoqué lors des vœux 2016, auprès de notre députée européenne doit prendre corps cette année, afin de créer un chemin rural allant de Baro aux cabanes flottantes de Pressac auquel nous pourrions avantageusement proposer une continuation de Baro à l'Abbaye de la Réau.


A propos de la Réau :

Je salue dans la salle la présence de notre voisin de l'Abbaye de la Réau représentant  Noémi Brunet et Michel Guyot. Le nouveau propriétaire a à son  actif la rénovation et l'animation du château de St Fargeau et la création et l'animation du site de Guédelon en Bourgogne où ils construisent avec les outils et les techniques de l'époque un vrai château du Moyen Age.

Aujourd'hui Mr Guyot souhaite créer un centre de formation européen des métiers du patrimoine avec pour devise « construire pour apprendre »

Nous l'avons reçu dans le cadre de ma mission à la CCVG en ce qui concerne l'insertion car ce serait un formidable tremplin pour l'emploi ; les métiers visés sont la charpente, la couverture, la menuiserie et la métallerie.

Le contrat d'apprentissage étant maintenant possible avec l'AFPA du Vigeant, celle-ci va effectuer une offre de service.

  

  • La commission locale Eaux de Vienne SIVEER a proposé une nouvelle station d'épuration pour 2018. l'acquisition des terrains concernés est en cours.

La station actuelle date de plus de 30 ans et la nouvelle sera beaucoup plus écologique.

Le procédé de traitement retenu sera de type filtre planté de roseaux. Le coût estimatif serait de 460 000 euros . L'emplacement actuel sera transformé pour un accueil aux normes spécifiques camping-cars.


  •  
  • On a toujours en projet de rééquiper la mairie en 1/3 lieu ou maison des services. Pour mémoire nous avons déjà transféré le visio accueil,et le transfert du stand de tir 10 m imminent,  nous permettra de récupérer nos locaux de la salle du charbon blanc pour continuer nos aménagements.

  

  • Le recensement 2018 aura lieu du 18 janvier au 17 février. Il sera organisé comme suit :

- coordinatrice communale titulaire Virginie Grimaud, mon adjointe

- agent municipale suppléante Sophie Caillaud

Les agents chargés du recensement seront Katie Hallan et Manon Germaneau.

  

  • L'école : une réflexion sur le temps scolaire a conduit les 2 municipalités Pressac et Mauprévoir, composant notre RPI, (regroupement pédagogique intercommunal)vers une délibération majoritaire pour le retour de la semaine à 4 jours.

Le conseil municipal a approuvé le protocole relatif à une structure territoriale du système éducatif dans le département de la Vienne pour développer une « convention ruralité » pour la commune de Mauprévoir. En clair nous avons demandé à intégrer le comité de pilotage afin de mesurer les effets de ce protocole : la commune de Mauprévoir pourrait être concernée par l'évolution potentielle de son école. Elle est située en zone de revitalisation rurale et le bâti scolaire existant faciliterait la mise en place d'un RPC (regroupement pédagogique concentré). Ce qui serait dans l'intérêt des élèves avec la possibilité de mettre en place des équipements numériques. Les signataires de ce protocole sont : l'académie de Poitiers, la direction des services départementaux de l'éducation nationale de la vienne, l'association des Maires de la Vienne, le département de la vienne et la Préfecture de la vienne

  

  • Le chemin piétonnier du charbon blanc à Sorégies et l'Agence postale se fera également en 2018.

Je tiens à remercier mes collègues du conseil municipal qui jouent parfaitement leur rôle communautaire. Ainsi leurs délibérations sont toujours unanimes concernant les transferts de compétences, tels que la voirie, le plui, l'instruction du droit des sols, l'eau et l'assainissement, le schéma de mutualisation, etc....

Le choix de ces votes donnent à Mauprévoir la légitimité d'une commune exemplaire pour son comportement communautaire et solidaire. Ces transferts se déroulent lentement compte tenu des enjeux de notre bloc communal, mais sûrement au regard des difficultés financières auxquelles de nombreuses communes vont et devront faire face.

Certains budgets étriqués vont donner beaucoup de travail en 2018 à la CLECT commission locale d'évaluation des charges transférées, mais je pense sincèrement que la mutualisation efficace est l'étude de communes nouvelles.

Pour mémoire depuis 2 ans, en France, ce sont 547 communes nouvelles qui ont vu le jour.

 Au congrès de l'AMF, (association des Maires de France) mardi 22 novembre à Paris. Mr le Premier Ministre a rappelé que «  c'était son souhait mais ce ne sera pas une obligation », pour le moment .


Jeudi 23 novembre toujours à la Porte de Versailles les travaux de notre association ont été clôturés par Monsieur le Président de la République Emmanuel MACRON :"L'état ne forcera pas à des regroupements de communes,ni à des modifications de la carte intercommunale...les initiatives doivent partir de la base" Cela tombe bien pour la commune de Mauprévoir qui à l'unanimité de son conseil municipal a délibéré en faveur de l'étude d'une commune nouvelle.

Le chef de l'état a garanti pleinement l'autonomie financière et fiscale des communes, il propose une refonte profonde de la fiscalité locale et notamment communale.Concernant la suppression de la taxe d'habitation en 3 ans "si cet impôt n'est pas bon pour 85% des ménages,il y a peu de chances qu'il soit bon pour les 15% restants" Le Président a fait de nombreuses propositions de réformes en voici quelques unes parmi les plus emblématiques :

- Réforme de la fonction publique territoriale

- Création d'une Agence de la Cohésion des Territoires pour accompagner les projets locaux

- Droit à l'expérimentation des collectivités

- Adaptation des normes aux situations locales.

Le Président de la République a promis chaque année de revenir évaluer l'avancement et l'impact de ses nouvelles réformes à l'occasion de nos futurs congrès.


Les 2 derniers projets qui me tiennent à cœur sont la santé et l'agriculture.


Pour la santé, notre programme phare, un grand travail a été effectué cette année par les professionnels de santé encadrés par la Fédération des ADMR pour l'écriture du projet de santé, dénommé Centre de Santé Polyvalent ADMR à Mauprévoir.

Ce soir j'ai le plaisir d'accueillir Mme Stéphanie Brotons directrice de cette Fédération qui porte notre projet et je lui donne la parole :


Merci Mme Brotons.


Concernant l'activité économique la plus importante de notre commune : l'agriculture, le bilan de cette année est meilleur concernant les résultats mais toujours aussi mauvais du côté des prix, ne permettant pas de créer de la Valeur Ajoutée sur ces productions.

Je sais qu'une solution locale à notre problématique agricole est le développement des circuits courts dont je suis le représentant au sein de la communauté de communes.


Aujourd'hui il existe une réponse concrète grâce au Département et à la Chambre d'Agriculture de la Vienne, c'est AGRILOCAL et j'ai le plaisir de céder la parole à Monsieur le conseiller départemental, maire de Chouppes et agriculteur Mr Benoit Prinçay.77


Merci Benoit, je sais que tu sauras être disponible si des agriculteurs locaux souhaitent des renseignements supplémentaires.


On te téléphonera par le n° du fixe ou par le portable, car j'espère bien que le PYLONE qui monopolise notre énergie depuis des années sera enfin opérationnel cette année :


grâce au département et à la CCVG seul le projet de téléphonie mobile de Mauprévoir a été retenu par l'état et surtout les opérateurs mobiles.

Je remercie Bruno Martin pour son aide précieuse en qualité de référent local , je tiens à remercier personnellement Bruno Belin président du département de la Vienne et Yves Bouloux président de la CCVG.  A travers eux je tiens à remercier les élus et les services de ces deux collectivités qui nous ont permis d'obtenir gain de cause pour ce dossier difficile mais tellement légitime .
Je tiens à préciser que la téléphonie mobile et la montée en débit du numérique sont et seront indispensables pour l'indispensable attractivité de nos territoires ruraux. Si nous ne voulons pas devenir des territoires invisibles , la communication est une priorité majeure.


J'accueille maintenant à la tribune Monsieur Bruno Belin président du Département de la Vienne, qui vient nous faire part de la naissance officielle en ce début d'année 2018 de l'Agence des Territoires de la Vienne. Cher Bruno, je te félicite sincèrement et je te cède la parole :


Merci Monsieur le Président, cher Bruno.


Je donne maintenant la parole à notre nouveau Sénateur de la Vienne, mais il est pour moi avant tout le président de la CCVG qui m'a mis le pied à l'étrier toujours disponible et efficace. Nous avons l'habitude de travailler ensemble, j'apprécie sa droiture et son humanisme, sa fidélité et son art du consensus permettant d'envisager pour notre région un espoir de développement.


Notre dernière anecdote avant son élection a été notre invitation au Palais de l'Elysée lors du Congrès des Maires de France. Et je vous l'avoue nous n'avons pas attendu pour serrer la main du Président, nous étions 1200 « privilégiés » à cette belle réception !


CONCLUSION


Merci à tous nos invités pour ces brillantes interventions.


La cérémonie officielle des vœux est terminée, nous allons pouvoir passer à la partie festive.

 Je voudrais rendre un dernier hommage à tous nos chers disparus de l'année en vous relisant une lettre que beaucoup de maires souhaiteraient recevoir et qu'Anita et Léon KING m'avaient autorisé à publier dans notre petit journal :

« Chers amis,

En tant que résidents en France nous voudrions vous dire pourquoi nous avons choisi la France afin d’y résider. Je suis d’origine Indienne et mon mari est Anglais; Nous n’avions aucune raison de quitter l’Angleterre. Cependant nous avons ressenti le besoin de partir et de choisir la France. Depuis notre enfance nous avons toujours aimé le pays - la Paix, l’accueil et sa beauté. Lorsque nous avons décidé de nous y installer nous nous sommes tout de suite sentis chez nous. Nous avons toujours été bien accueillis, et cela depuis le début nous avons parcouru la France à la recherche d’une maison et nous avons toujours eu le même ressenti. Lorsque nous sommes arrivés à Mauprévoir nous avons su que notre recherche avait pris fin. Nous avons trouvé depuis notre arrivée - et aussi pendant des moments difficiles les Français très chaleureux. Il n’y a pas eu une maison où nous n’avons pas été bien reçus et notre vie associative a été comblée. Nous sommes politiquement neutre. Nous avons fait l’expérience des principes Liberté, Égalité, Fraternité. Nous espérons et prions que les gens en général reconnaîtrons que c’est la meilleure façon de vivre et ainsi mettrons fin à la malice et la haine. Nous vous disons à tous, en toute honnêteté et sincérité, notre amitié. »


Anita nous a quittés le dimanche 24 décembre selon sa volonté et la législation en vigueur ses cendres ont été dispersées sur sa propriété de Clain, ce matin.

 

Avant de vous laisser découvrir le buffet préparé par les services administratifs féminins de notre mairie : Corine et Sophie aidées de mes chères collègues Virginie et Catherine et....sans oublier la préparation technique de cette soirée avec David et Jean-Bernard. Le 1er marathon de l'année pour notre équipe communale ;

Et les produits sont issus de nos commerces locaux.


Notre nouveau boulanger est à l'honneur ce soir avec la confection de 2 desserts traditionnels, ce qui ne sera pas pour déplaire aux défenseurs du Poitou :

le broyé et le macaroné.


Il est de coutume de casser le broyé alors que le macaroné se déguste moelleux, tout l'art de ces 2 produits se différencient par la cuisson.


Et de la cuisson à la table il n'y a qu'un pas pour continuer par le verre de l'amitié.




  

  

Mauprévoir,
"Un Village à Vivre"

Discours des Voeux du Maire

Bienvenue à Mauprévoir

Mairie de Mauprévoir6, Place de la Mairie – 86460 MAUPRÉVOIR – Tél. : 05 49 87 52 12 – Fax : 05 49 87 49 28